Pourquoi je vais venir voir… The Bewitched Hands + Gablé.

« Pourquoi je vais venir voir… » est une nouvelle rubrique du blog du Transbordeur. Tout simplement, on demande à des journalistes, des activistes, des VIP, enfin… des potes qui savent écrire quoi… de nous donner envie d’aller voir un concert au Transbordeur. Premier volet de cette saga qu’on espère foisonnante et passionnante, Vincent du webzine Pop News (www.popnews.com) et ancien rédacteur chez Les Inrocks, nous dit pourquoi il va venir voir THE BEWITCHED HANDS et GABLÉ samedi soir dans le cadre des soirées ALOHA FROM… ! Si avec ça vous hésitez encore…

THE BEWITCHED HANDS, international rock choral…
Reims, la nouvelle ville qui compte sur la carte du rock français ? Il est vrai que depuis l’ouverture de la Cartonnerie, la salle locale de musiques actuelles, plusieurs groupes et artistes de talent ont émergé et fait parler d’eux. Parmi eux, Yuksek, The Shoes et The Bewitched Hands (ex-The Bewitched Hands on the Top of Our Heads, sans doute un peu long…), une troupe bariolée qui s’est formée un peu par hasard. Evidemment, on pense aux collectifs canadiens comme Arcade Fire ou Broken Social Scene, mais les Rémois affirment sur leur premier vrai album, « Birds & drums », leur personnalité propre. Des morceaux d’indie-pop mélodieux où tout le monde chante en chœur, impeccablement produits par le voisin Yuksek, et qui s’avèrent particulièrement efficaces sur scène. Représentatif de ces nouvelles formations françaises qui voient tout de suite plus loin que les frontières du pays, enfants de l’internet et de la débrouille, les Bewitched Hands ont déjà joué avec succès outre-Manche et outre-Atlantique. A Paris, ces lauréats du concours CQFD se sont produits à l’Olympia pour le Festival des Inrocks, à la même affiche que LCDSoundsystem. Il est donc grand temps de découvrir le phénomène, sur une scène à taille humaine !
www.myspace.com/handsbewitched

GABLÉ, extension du domaine de la flûte…
« GaBLé, c’est l’histoire de deux batteurs qui décident de jouer de la guitare et d’une fille qui a appris à jouer du clavier en collant des gommettes de couleur sur les touches. » C’est sûr qu’avec de tels prémices, on ne risquait pas de se retrouver avec un groupe ordinaire jouant une indie-pop déjà entendue cent fois… Adepte du do-it-yourself et des circuits alternatifs, du bricolage sonore et de l’extension du domaine de la flûte, des collisions entre folklores immémoriaux et machines modernes, cet inclassable trio de Caen semble retrouver un plaisir enfantin à faire – on pourrait même dire à fabriquer – de la musique. Si GaBlé existe depuis 2002, il aura fallu attendre 2008 pour qu’un premier album, “Seven Guitars and a Cloud of Milk” (un titre décalé qui résume bien le contenu, rappelant autant le punk lo-fi de Sebadoh que les expérimentations hip hop du label Anticon ou les musiques 8-bit de vieux jeux vidéo), sorte sur l’audacieux label britannique LoAF, leur permettant de remporter le prix CQFD des Inrocks. Jusqu’ici plus habitués aux squats et aux lieux autogérés, Mathieu, Gaëlle et Thomas se produisent alors dans des festivals petits et grands (du Mo’ Fo à Saint-Ouen aux Trans Musicales et aux Eurockéennes), en France comme à l’étranger. Sur scène, les guitares folk et le clavier à gommettes voisinent avec des instruments jouets et… un cageot qui ne ressort pas indemne de l’aventure. Alors que sort un nouvel album, “CuTe HoRSe CuT”, GaBlé est de passage au Transbordeur, et on envie ceux qui vont découvrir.
www.myspace.com/gableacute

Vincent

ndlr : En fait il s’avère que l’auteur de cette première chronique ne viendra finalement pas voir ces deux groupes samedi, tout d’abord car il les a déjà vu plusieurs fois sur scène, et également parce qu’il habite à Paris, faisant tragiquement tomber à plat le concept de cette chronique… mais bon l’essentiel est de vous donner envie de venir voir ce concert alors…

****

Et pour finir… un clip de GABLÉ :

Et un clip de THE BEWITCHED HANDS :

****

ALOHA FROM… #02 : THE BEWITCHED HANDS + GABLÉ
Samedi 02 avril 2011 à 20h au Transbordeur
www.transbordeur.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>