Interview « Dawn » : Guillaume de DAWN RECORDS

Pour fêter la rentrée et inaugurer le nouveau Club Transbo, on a décidé de vous concocter une soirée un peu spéciale le vendredi 16 septembre. RISING DAWN regroupera sur un même plateau le mythique et mystique Syrien OMAR SOULEYMAN, le groupe lyonnais biscornu PAN PAN PAN, et la joyeuse bande de DAWN RECORDS qui vient présenter ses artistes. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, nous vous invitons à une petite visite avec le propriétaire des lieux. Du haut de ses 25 ans, Guillaume est le label manager de la jeune maison DAWN RECORDS, et il est aussi étudiant. Crée en fin 2009, Dawn Records compte aujourd’hui des artistes aux personnalités, aux goûts et styles musicaux différents. Déjà trois sorties officielles chez Dawn Records : « Voyage Chromatique », puis « Voyage Chromatique EP » par Renart, et récemment « Rainbow », le premier EP de vOPhoniQ. Trois sorties officielles, car ces jeunes gens modernes aiment aussi brouiller les pistes et cacher des morceaux dans les abymes d’internet, avis aux digger !

———-

Guillaume, peux-tu nous parler de la naissance de Dawn records, de tes motivations à ce moment là ?
Un soir au détour d’une soirée à la plateforme, il y a 3-4 ans (concert de Modeselektor et Apparat) je rencontre Florent et de notre amitié va naître une envie commune de monter un label de musique. Cela s’est concrétisé en 2009. Florent est devenu directeur artistique de Dawn Records et de ma vie. On a monté le label sans business plan et on continue comme ça, du coup on a des motivations assez simples : faire de la musique, des films, etc.

L’activité c’est sortir des disques ou vous avez d’autres activités, comme organiser des soirées ?
On organise très peu de soirées, déjà parce que ça prend pas mal de temps, et aussi car ce n’est pas notre vocation. Après, je n’exclus pas pour le moment de développer le côté « orga de soirées », a réfléchir… Sinon on
pense plutôt à produire des films.

Les illustrations semblent avoir de l’importance pour Dawn, tu peux nous décrire un peu votre univers graphique ?
Dès le début de la création du label nous n’avons jamais voulu séparer l’image de la musique. C’est quelque chose d’important pour nous. Flo s’est toujours occupé de l’aspect visuel du label, et puis avec l’arrivée d’Ugo dans les rangs de Dawn l’an passé, l’esthétique visuel du label est de plus en plus mise en avant via la réalisation et la diffusion de clips…

Donner des étiquettes est toujours un casse-tête, comment décrirais-tu le style des artistes produits chez Dawn ?
Chaque artiste de Dawn Records obéit a ses propres codes et genres, du coup ils ont chacun des styles différents. RENART, lui c’est techno, JNPLSRC c’est de la techno bien dark, de cave comme il dit, vOPhoniQ c’est un mélange de glitch, d’electronica et de vie, FAON et LARCIER c’est de la deep house, et WEIRDD c’est un mélange de tout ça, coupé à des sonorités cristallines.

Après Nuits Sonores, vous voici déjà de retour au Transbordeur, vous couchez avec quel membre de l’équipe ?
Aucun pour le moment, enfin je pense, je ne suis pas au courant de tout. Oui déjà de retour, sous l’impulsion de la belle équipe du Transbordeur qui nous a proposé de monter une soirée autour du légendaire Syrien OMAR SOULEYMAN. Forcément on a accepté ! Au final, ça donne un line-up hyper varié et décalé, mêlant a la fois la musique électronique, le dabke et le math rock psyché indéfinissable de PAN PAN PAN, un groupe a découvrir absolument et qu’on hyper content d’avoir sur le plateau !

Et sinon tu vas lui dire quoi à Omar Souleyman quand tu vas le croiser ? T’as des notions de Syrien ?
Je voulais faire Syrien première langue au collège, mais a l’époque on enseignait qu’allemand et anglais.. Du coup avec Omar tout va se jouer dans le regard !

Et pour finir, le petit mais célèbre questionnaire « Premier / Dernier » :

Premier / dernier disque acheté ?
The Don Killuminati : the 7 Day Theory / L’ep de vOPhoniQ sur iTunes.

Premier concert / dernière claque en live ?
Le premier concert, les Uncommonmenfrommars a Vienne dans les années où nous achetions nos places de concerts en francs. Dernier concert, pas plus tard que samedi dernier pour les 7 ans du Grrrnnd Zero.

Dernière fois que t’es senti ridicule ?
Une blague ratée à propos de Francisca Brel, la fille de Jacques Brel.

Premier concert vu au Transbo ?
Brodinski il y a 5 ans, je crois.

Dernière danse effrénée ?
Pas plus tard que samedi dernier pendant le concert de Pan Pan Pan !

C’est ton dernier mot Guillaume ?
Vous n’oublierez pas de m’envoyer un chèque pour l’interview, comme prévu, merci.

Site web : http://dawnrecords.tumblr.com/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>