Interview « Swing » : Julien de BEBOP SWING

Mardi 29 novembre, de joyeuses troupes vont envahir le Transbordeur pour faire monter la température avec d’accueillir le trio PUPPINI SISTERS. Le burlesque va flirter avec le jazz des années folles ou l’électro-swing de notre époque, grâce à DJ Incontrol au tourne-disques… Et sous vos yeux ébahis, les RESERVOIR GIRLS Atanith Del Hammer, Bettina Corleone, Pomcannelle et X’tatix Doll vont entrer en scène ! A l’origine de ce spectacle sensible, énergique, musical et burlesque, la structure lyonnaise BE-BOP SWING, que nous présente Julien. Inutile de vous ressortir la formule éculée « Ca va swinger ! »… ah, trop tard !

Julien, tu gères BeBop Swing, peux-tu nous présenter la structure ?
C’est un projet né autour de L’Electro Swing (mélange du vieux son Jazz et des musiques Electroniques actuelles, style Caravan Palace, Parov Stelar, G-Swing …). Il y a 4 ans, on a monté Bebop Swing avec un ami de Toulouse. L’idée est de proposer des événements originaux basés sur le mélange des genres pour le grand public et le privé. C’est dans cette optique qu’on développe de plus en plus l’aspect production de spectacle, comme « Burlesque Scenes of the 20′s » que l’on présente pour le 1ère fois chez vous au Transbordeur.

Une de vos premières soirées était pour le Projet Extra! de Nuits Sonores, un bon souvenir ?
Oui, un très bon souvenir. En Mai 2010, c’est notre premier gros événement ouvert au public. Un son tout nouveau… une ambiance de folie, un public mélangé, des bonnes vibes ! L’équipe d’Extra! nous a aidé et encouragé à monter ce projet qu’on avait dans la tête depuis déjà quelques années. On a vraiment été précurseur sur ce coup : au shop XXème arrondissement, de la vidéo, expo photo, séance de maquillage, un performeuse néo burlesque, des DJs, VJs, déco, shoot photo de jeunes filles hystériques essayant des sous vêtements années 20′s ! Aujourd’hui il y a des soirées comme ça partout en Europe, sur les gros festivals anglais (Glastonbury par exemple), c’est vraiment cool.

Vous travaillez régulièrement avec les Reservoir Girls, qui sont-elles ?
C’est une association lyonnaise spécialisée dans l’Effeuillage New Burlesque. Elles organisent des cours d’effeuillage et proposent « Burlesqu’O'Rama », une soirée entièrement consacré à cet art. Les filles interviennent souvent à nos soirées. C’est donc naturellement vers elles que nous nous sommes tournés pour monter le show que nous vous présentons mardi.

Tu sens qu’il y a un intérêt croissant pour ce genre de soirées burlesque en France ?
Comme je le disais plus tôt, il y en de plus en plus partout en Europe. Notre collectif anime le blog electro-swing.com, c’est devenu une référence pour les DJs et amateurs de ce son là à travers le monde. Et si les messages viennent principalement d’Angleterre et d’Allemagne, on nous écrit aussi du Japon, des USA, du Brésil … Il y a un réel engouement pour ce son et cet esprit un peu partout sur le globe et je crois que c’est juste le début. On va revenir à une période plus festive avec des soirées beaucoup plus « Années Folles » pas uniquement dans le sens look ou vintage revival … plutôt dans l’état d’esprit : arts croisés, métissages, ouverture d’esprit, espaces de liberté à ré-inventer, folie, partage…

D’après toi le film de Mathieu Amalric « Tournée » a aidé à la démocratisation du burlesque ?
Oui c’est certain. Les gens en ont entendu parler et pour la plupart quand ils l’ont vu, l’ont aimé. Le New Burlesque est à la mode et ça fait du bien. La scène est très riche et on voit beaucoup de belles choses. On aime beaucoup l’aspect amateur et système D. Les filles donnent beaucoup d’énergie. Nous sommes sensibles aux messages qu’elles font passer. C’est étiqueté « rétro“ mais c’est très moderne en fait.

J’imagine que vous êtes contents de faire la première partie des Puppini Sisters. Concrètement, qu’est-ce que vous nous réservez pour ce début de soirée ?
On est tous très fiers et excités de jouer avant les Puppini ! Dans « Burlesque Scenes of the 20′s », nous sommes 5 artistes sur scène. DJ incontrol (moi) qui du début à la fin joue la musique du spectacle et chaque effeuilleuse qui propose tour à tour son numéro au public (Atanith Del Hammer, Bettina Corleone, Pomcannelle et X’tatix Doll) et il y a aussi de la video ! On commence à 20h30 et le spectacle durera 40 minutes. Soyez à l’heure !

Pour finir, quels sont vos projets dans BeBop Swing ?
Produire plus de spectacles, nous professionnaliser, améliorer la qualité des soirées que nous produisons, continuer à animer electro-swing.com, aller vers l’étranger et nous amuser encore un peu plus…

Infos : http://bebop-swing.com/

Infos sur la soirée : http://www.transbordeur.fr/agenda:pupini_sisters

13 Mai 2010 – Bebop Swing – Festival Nuits Sonores 2010, Lyon from bebop swing on Vimeo.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>