Interview : SAMEDI 14

A l’occasion de LA NUIT SAMEDI 14, qui aura lieu au Club Transbo ce samedi 14 janvier 2012, la parole est donnée à Franck Broussas, chargé de production chez cette structure lyonnaise spécialiste de la chanson française…

Salut Franck, peux tu nous présenter la structure samedi 14 ?
Samedi 14 a été créée il y a maintenant plus de 10 ans, et cette structure a pour but de développer la carrière d’artistes professionnels par la scène et la production discographique via son label LMD. Elle organise les tournées de sept artistes français (Balmino, Evelyne Gallet, François Gaillard, Billie, Camel Arioui, La Blanche et Seyo). Elle a diversifié récemment son catalogue en proposant quatre nouveaux projets : « Traversée de la scène à la rage », un spectacle vidéo qui sera présenté à Avignon à la Tache d’encre en Juillet 2012, un spectacle jeune public « Williwaw  » en co-production notamment avec le Train Théâtre de Portes les Valence et soutenue par la salle des Rancy à Lyon, l’Orangerie à Reyrieux ou encore la MJC du vieux Lyon, un projet beaucoup plus Rock, BROC, qui enregistre actuellement son 1er album ou encore un spectacle autour de Tom Waits (The aTom)… Samedi 14 a vendu ou produit plus de 1500 concerts depuis sa création et nous recevons cinq ou six demandes de nouvelle collaboration artistique par semaine… Malheureusement, nous sommes déjà énormément pris par notre catalogue actuel et nous ne pouvons répondre favorablement à toutes ces demandes…

La structure tourne autour de la chanson française, d’où vient cette passion ?
Bercé depuis tout petit par Brassens, Brel, Renaud, Ferré, Nougaro… j’ai toujours attaché beaucoup d’importance aux textes dans la musique qui me procurent de l’émotion, j’étais moi même musicien et essayait d’écrire des textes… Je me suis rendu compte qu’il y avait énormément de talents, cela m’a donné envie de défendre ces artistes qui me touchaient… Mais attention, je ne suis pas sectaire et écoute énormément d’autres choses. Je suis notamment très fan d’un artiste comme Springsteen qui lui a également de nombreuses choses à dire…

Quelle est l’histoire derrière une structure comme la votre ?
J’ai travaillé de nombreuses années pour diverses grosses sociétés de production (Rainbow Concerts, AA organisation, Viva Production entre autres) ou j’étais chargé de production, administrateur de tournée, attaché de presse ou encore régisseur pour de nombreux artistes importants, lorsque j’ai re-croisé un copain du lycée par hasard, Stéphane Balmino, chanteur à l’époque du groupe Khaban’, qui m’a donné cette envie de défendre autant de talents lorsque j’ai écouté son projet. Khaban’ a été le premier projet sur lequel je me suis battu, avec qui nous avons eu des joies importantes : le groupe a remporté diverses récompenses comme le prix Charles Cros, le prix ‘ »Alors Chante » de Montauban (référence dans le réseau Chanson au niveau développement de carrière), des centaines de concerts jusqu’au Québec ou encore une standing ovation de plus de 10 min aux Francos de la Rochelle… Depuis de nombreux autres artistes ont rejoint la structure.

Combien êtes vous à bosser dans une structure comme samedi 14, et quelles sont les difficultés rencontrées ?
Nous sommes quatre au total. Nous sommes en permanence sur de l’investissement, notamment pour le label, ce qui occasionne fréquemment des décalages de trésorerie. De plus, la situation actuelle du marché du disque est tellement catastrophique que les productions discographiques deviennent de plus en plus difficiles à réaliser ; enfin la conjoncture économique pas très brillante occasionne des baisses de subventions, des contrats de cessions revus à la baisse, notamment pour les « petits ».

Comment envisagez vous l’avenir et quels sont vos projets pour 2012 ?
Malgré tout, 2012 s’annonce comme une très belle année avec plusieurs beaux projets : coté disque les enregistrements des premiers albums de Broc et Billie, une création à Avignon (« Traversée de la scène à la rage ») ou encore une nouvelle immersion dans un nouveau réseau, le jeune public avec Williwaw. Les plannings de dates se remplissent très bien, nous sommes très confiants.

On va avoir un aperçu de tout ça samedi soir au Transbordeur, tu nous présentes la soirée ?
Nous commencerons par le spectacle jeune public à 17h Williwaw où l’entrée et le gouter seront offerts à tous les enfants présents, puis s’enchaineront dès 18h30 l’ensemble du catalogue à savoir La Blanche, François Gaillard, Broc, Evelyne Gallet, Camel Arioui, Billie et Seyo… Chaque artiste jouera une trentaine de minutes et la soirée sera animée par l’humoriste Gab. Le prix d’entrée fixé à 10 euros pour l’ensemble de la soirée est voulu, afin que cette soirée soit accessible à tous !

Quels sont vos rapports avec la scène locale ? Êtes vous curieux des autres esthétiques ?
Bien que nous défendons des esthétiques artistiques différentes, je pense que nous sommes tous confrontés aux mêmes problèmes avec les autres structures de tour ou les autres labels. Je pense que nous avons de bonnes relations amicales avec nos collègues, l’ensemble des salles Rhône-alpines nous connaissent, programment régulièrement nos artistes et les relations sont vraiment très bonnes. Je suis bien évidemment très curieux des projets artistiques autre que la chanson pure car je pense que l’avenir est aussi dans le métissage de courants musicaux différents. Billie, mélangeant boucle électro et chanson en est un exemple parmi d’autres.

Et pour finir, pourquoi devrait on s’intéresser plus à groupe ou un artiste de votre structure qu’à un autre truc de chanson ?
Cette question est difficile et je ne peux pas être réellement objectif ! Les artistes que je défends me touchent vraiment dans ce qu’ils véhiculent sur scène mais aussi dans la relation humaine forte que j’ai avec chacun d’eux… Ce sont tous des personnes incroyables de générosité, de respect, d’humilité et de gentillesse. Cela se ressent bien évidemment sur scène et ce sont des valeurs qui sont très importantes à mes yeux ! Nous sommes avant tout des passionnés car sans passion, ce métier ne pourrait pas se faire !

Pour finir, un petit questionnaire à chaud : Tu te souviens du premier disque que tu as acheté…
Renaud, Marche à l’ombre

Tu te souviens de ton premier concert ?
Renaud, palais des sports… 1984 de mémoire.

Lors de ton dernier voyage à l’étranger tu as ramené quoi comme souvenir ?
Des tee-shirt des Francos de Montreal pour mes enfants..!

Tu te souviens de ton premier concert au Transbordeur ?
Noir Désir

Ton coup de coeur du moment ?
« Le livre des coïncidences » de Deepak Chopra, une réflexion spirituelle hindouiste sur le phénomène des coïncidences.

Un dernier truc à ajouter ?
Histoire de vous familiariser encore un peu plus avec Samedi 14 et ses artistes, un tour sur le site avec plein de trucs en écoute.
www.samedi14.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>