Interview crossover : HIGH TONE + BRAIN DAMAGE = HIGH DAMAGE

Le groupe lyonnais HIGH TONE, c’est 15 ans d’existence, 6 albums chez Jarring effects, des maxis, des collaborations à foison, des centaines de concerts un peu partout. Le groupe stéphanois BRAIN DAMAGE, c’est 12 ans d’existence, 5 albums, des projets parallèles, des centaines de dates, etc. Vous l’avez compris, ces deux là étaient fait pour se rencontrer. Leur union s’appelle HIGH DAMAGE, a déjà été célébré sur disque, pour la soirée dansante, c’est ce samedi au Transbordeur. Avant de les laisser convoler en justes noces, on ne pouvait que leur proposer une interview « crossover », à laquelle ils ont tous gentiment répondu.

C’est quoi votre titre préféré de l’autre ? Et des deux ensemble sur « High Damage » ?
Dom (batterie / High Tone) : Pour Brain damage : « Mi nismo voda » et pour High Damage  » The Dawn ».
Martin (machines / Brain Damage) : Pour High Tone : « 7th assault » et pour High Damage : « Nuclear ambush » !

Cette collaboration semble logique, comment s’est passé le rapprochement ?
Dom (HT) : On se suit et s’apprécie mutuellement depuis un paquet d’années, du moins c’est ce que je crois .. c’est nous qui avons contacté Martin (Mr Brain damage) entre un une salade de museau et les quenelles..
Martin (BD) : Un coup du fil des voisins lyonnais, auquel j’ai répondu : « … j’ai failli attendre ! »

High Tone, c’est votre truc les collaborations, ça permet de se renouveler ? Comment vous choisissez ces « invités » ?
Dom (HT) : La collaboration c’est très français… hmmm… Pour High Tone en tout les cas, c’est autant de bons souvenirs que les moments passés avec Kaly, Improvisators dub, Zenzile, Wang li et désormais Brain Damage, même si l’aventure n’est pas encore finie. On s’éclate déjà vraiment à bosser toute l’année sur High Tone, mais là c’est vraiment la classe, une sorte de colo mais avec beaucoup d’excitation sur les concerts et dans l’élaboration des morceaux .. sérieux dans le travail, quand même !

Brain damage a aussi eu pas mal de projets avec d’autres formations…
Martin (BD) : A la différence de High tone, nous avons plus fait appel à des musiciens ou des chanteurs plutôt que des groupes : entre deux et vingt par albums !
Au niveau du choix, c’est difficile à définir, il y a une histoire différente par intervenants, déjà une centaine je pense : une fillette de 7 ans à Sarajevo (Lamija), une vieille légende punk avant-gardiste (Mark Stewart), le chantre du spoken dub franco/scotto/new yorkais (Black Sifichi), etc.

Des artistes en vue pour des projets futurs ? Avec qui vous rêveriez de collaborer ?
Dom (HT) : Cultural Warrior ! Booom !
Martin (BD) : Philippe Poutou !

Un mot sur Dub Addict et Uzul qui vous accompagnent samedi soir, des compagnons de longue date pour les deux groupes ?
Dom (HT) : Oui de longue date et à mon humble avis, Dub Addict un des meilleurs sound de France, sur leur sono et leur production ! Impatient aussi de voir le Live d’Uzul, le dernier au Fuzion m’a laissé un très bon souvenir !
Martin (BD) : Des solides ! Des drus ! Parmi les meilleurs guerriers de la bass music qui nous entourent !

Vous avez tous déjà joué au Transbo, de bons souvenirs ? En tant que spectateur, des concerts que vous avez particulièrement apprécié au Transbo ?
Martin (BD) : Avec Brain Damage une fois seulement, il y a quelques années, invités par nos amis du Peuple de l’Herbe, que je salue au passage. Et en tant que spectateur, une belle soirée, c’était en 92 je crois : Les Thugs, Superchunk & Mudhoney !
Dom (HT) : Mes bons souvenirs en tant que spectateur : Public ennemy , il y’a quelques années, Alela Diane sur « To be still » , Roots manuva, Pixies il y a quinze ans… comme quoi on est pas des intégristes du dub !

C’est pas trop dur pour des Lyonnais de traîner avec des Stéphanois, et inversement ?
Dom (HT) : Si c’est dur, mais c’est ce qui fait le charme… cette petite noirceur a fleur de peau … High Damage, clairement une musique pacifiste !
Martin (BD) : Très dur. J’ai un peu du mal avec l’accent ici, et le manque d’humour, mais dans l’ensemble, on fait aller !

Des trucs musicaux à nous conseiller en ce moment ? Vous tournez à quoi dans le tour-bus ?
Martin (BD) : La BO du dernier film de Jarmush « Limits of control ».
Dom (HT) : Kouyate et Neerman pour planer, OBF, Dub Machinist, Dub addict pour faire la teuf !

High Tone c’est 15 ans d’existence, Brain Damage 12 ans, vous serez encore là dans 12/15 ans ? Vous vous voyez où ?
Dom (HT) : Je sais pas où on sera… Qui peux savoir ? Un groupe, même après quinze ans d’existence ,c’est tellement fragile. Mais ce que je connais , c’est un chouette planning, bien rempli jusqu’en 2014, avec pleins de projets pluridisciplinaires et donc des rencontres : des circassiens, des plasticiens, des danseurs, etc. et une tournée en Sound system début janvier 2013 ! Et oui on aime ça !
Martin (BD) : Au rythme où vont les choses (au lendemain du premier tour des élections présidentielles), dans 12 ans, nous auront peut-être pris le maquis. Peut-être retournerons nous dans nos mines, où les chemises brunes ne nous attraperons jamais.

Site High Damage : www.highdamage.fr
Infos sur la soirée : Agenda Transbo
Acheter le disque sur CD1D


Cette entrée a été publiée dans News. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>