WTF#1 / Janvier 2013

>>>

2h48, un samedi de gala de futurs médecins au Transbo, quasi l’heure parfaite pour faire le bilan de ce drôle de mois de l’année, où tout un chacun hésite entre encouragement protocolaire un peu vain (c’est vrai quoi, comme si on souhaitait une mauvaise année aux gens qu’on aime bien !) et dépression chronique (on se gèle les fesses, donc en général, on est pas au « top »)…

Côté musique et tout le bazar, je me souviendrais de quoi ? D’abord le traumatisme VILLAGERS, avec un ‘’Awayland’’ très très très joli, vaporeux et doux, presque chaud, parfait compagnon d’hiver… Ensuite la techno, as usual, avec trois crushs ; JEREMY GREENSPAN, le type de JUNIOR BOYS, qui revisite un truc pionnier électronique de Laurie Spiegel et c’est impec’ de raideur hypnotique surefficace. MARCUS WORGULL ensuite, un allemand de plus avec une bonne tête, et son zumpatisch ‘’Muwekma’’ ep chez Innervisions, quelques minutes de sensualité house moderne, et enfin le supercool un peu kitsch limite tube du Lanzarotte des camarades LINDSTROM et TODD TERJE.

Chez nous (Lyon, donc…), beaucoup de disques à venir, mais qui me conviennent déjà bien : un nouveau maxi chez CARAMELO, qui met définitivement notre petit chouchou KOSME sur la carte de l’international house music d’aujourd’hui. Un bien bel objet pour DÉJÀ VU, genre cd + dvd, frenchpop cool, les futurs disques de DAISY LAMBERT, SALMON FISHERS, EROTIC MARKET, NICKEL PRESSING, OK PRESS, un album de FALLASTER, moins mon truc, mais celui de la jeunesse fougueuse.

Sinon, un point de détail, mais qui à mes yeux à son importance : il fût un temps où le clapotis de la rumeur disait toujours : il se passe rien, Lyon, c’est mort, blahblahblah… et là donc, janvier 2013, pour ce qui est de la musique d’époque à vivre en direct (les concerts ou les soirées si vous préférez…), ben, à moins de préférer regarder la téléperrave, ça pétille un peu partout : Trokson, Kraspek, Warmaudio, Blogg, Epicerie Moderne, Grnnnd zéro, Sonic, Dv1, Marquise, des big jauges, du souterrain, de l’institution, et j’en oublie forcément, ça brasse fort et c’est pas la crise ou la grisaille de l’hiver qui devrait faire cesser cet agréable bordel… Checkez donc un peu tous les programmes chez les camarades Génération Spontanée, et vous serez bien emmerdés par l’embarras du choix…

Mes deux disques locaux préférés du moment :

SPITZER « Clunker ep » (InFiné records) déjà un mortel titre ou le duo électro lyonnais et le chanteur du groupe Frustration avait placé la barre bien haut, façon darkpop profonde, se voit remixer genre tuerie dance music irrésistible par le jeune Alejandro Paz .

PATCHWORKS GOES JAZZ « Tribute to Mulatu » (Soultronik) : formidable petit 45 tours, pas uniquement pour fétichiste, mais qui s’écoute aussi là, et si tu résistes à la sensualité chaleureuse de ce bazar, c’est que tu n’es vraiment pas un être humain comme les autres…

Sur ce, bonne nuit, gros bisous et à dans un mois (ou au Transbo, si ça vous dit…)

Cyrille Bonin.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>