WTF#2 / Février 2013

>>>

Bon, c’est quand même un mois pas terrible Février… Ça ultracaille, c’est gris, la nuit tombe vite, et du coup on a un peu tout le temps sommeil, il y a bien deux trois trucs à faire, mais on a vite la flemme, et du coup, je suis en retard vu qu’on est déjà le 13 mars…
Donc dans l’absolu, une période impec’ pour les disques, la musique, les chansons, les trucs qui s’écoutent quoi… sauf que là, je galère un peu : mettons cela sur mon grand âge, mon travail, et mon caractère : ce qui veux donc dire que je me suis bien ennuyé ce mois : entre les pas terribles retours de ceux qui auront marqué l’histoire de la musique un jour (tiens, BOWIE, tiens MY BLOODY VALENTINE, tiens, SAXON, les REPLACEMENTS…), les milliers de titres hebdomadaires à découvrir de milliers de manières, la foison de rééditions remasterisées, réemballées et relues par l’histoire de journalistes musicaux quinquagénaires, pas simple de trouver une pointe d’excitation à tout le bins musical : et pourtant, tiens, hop, un mortel disque de rock’n’roll nerveux et excité : ICEAGE ‘’You’re nothing’’ (voir la vidéo), quelques mortels disques de pop d’aujourd’hui, qui mangent à tous les râteliers (électro pour l’ »Homosapien » de PVT, techno pour le « A love for outerspace » de THE ASPHODELLS (à écouter ici), soul blanche pour MATTHEW E. WHITE (voir la vidéo) ou JIM JANES (voir la vidéo) , noirceur chez les parisiens de BLACKMAIL (à écouter ici), plein de tubes dance music : MATTHEW DEAR remixé par KINK (à découvrir ici), le « Back to you » de JACQUES RENAULT remixé par le jeune français PARADIS (à écouter ici), la techno rude de KANGDING RAY (à écouter ici), le disco kitsch du « Lanzarotte » (à écouter ici) de TODD TERJE et LINDSTROM, la parfaite série downloadable des édits de i’m a cliché…

Après il y a surement plein d’autres trucs, notamment du coté du métal, du hip-hop , de la chanson, de la soul, du jazz, du reggae, du post, du math, du grind, de la noise, du dub, du step, du jsaispastropquoi, mais bon, je peux difficilement tout suivre….

Par contre, je sais que chez nous à Lyon, toujours un max de concerts, de soirées, d’artistes qui se bougent les fesses, avec plus ou moins de réussite. Tiens coté disque, notons en ce mois de février la sortie du « Leptis magna » de DÉJÀ VU, lignée rock ligne claire élégante, soutenu d’un dvd de micros clips pas mal du tout, l’imminente sortie du disque terriblement attachant de PHILIPPE PROHOM. Et c’est à peu près tout… d’ailleurs, j’en profite pour rappeler qu’ici au Transbo, on est preneur de vos actualités musicales, et bien évidemment de vos sorties diverses… Comme ça vous pourrez nous engueuler si on a parle pas de vos trucs…

Mon disque local préféré du moment :
AGATHE MAX « Dangerous days » : Allez on va faire simple : Agathe est une fille, violoniste, qui a déjà sorti un album terrible sur un label américain culte Table of éléments,. Ce deuxième album est sorti depuis le 15 février, sur un micro label lyonnais. On dirait une bande originale de film, sa musique est atmosphérique et très belle. Agathe serait donc un peu une Yann Tiersen locale. Mais, évidemment et comme d’hab, c’est un peu plus compliqué que cela…mais c’est vraiment chouette…

Mon disque local préféré du moment qui va sortir en avril :
NICKEL PRESSING « Who decides » : Là, on est dans ce que j’appelle le rock moderne, celui de l’époque, relativement inclassable, mais élégant et allons y j’ose, excitant… des lyonnais qui pourraient bien être rapidos sur la map !

Sur ce, bonne nuit, gros bisous et à dans un mois (ou au Transbo, si ça vous dit…)

Cyrille Bonin



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>